Saint Nicolas et la jeune institutrice

J’ai enseigné 7 ans à l’Éducation Nationale, le temps pour moi d’étudier en même temps le français, latin et grec à l’Université .

Mais mes plus plus beaux souvenirs sont ceux des 2 premières années, notamment cette première sortie avec mes petits élèves, celle de l’arrivée de St Nicolas sur son âne et de Père Fouettard…lesquels sont devenus mes 2 premiers amis.En effet, les personnages étaient joués par 2 jeunes gens de mon âge,qui trouvaient la nouvelle institutrice fort sympathique ..

Beaucoup confondent St Nicolas et Père Noël.

Alors que Père Noël est une personnage imaginaire et se fête le 24 décembre,Saint Nicolas a réellement existé et se fête le 06 décembre.

Son costume était originellement celui de l’évêque ,de couleur violette .

La véritable histoire de Saint Nicolas

La Saint-Nicolas est une fête inspirée de Nicolas de Myre, né à Patara (Turquie ) entre 250 et 270, 

Dès le Xeme siècle , une relique fut transférée vers le Duché de Lorraine et une grande basilique lui est dédiée à Saint-Nicolas de-Port .il deviendra très rapidement le saint-patron de la Lorraine. Port étant une cité réputée pour ses foires et marchés, le culte de Saint-Nicolas se répandit très rapidement ,notamment outre-Rhin où la tradition demeure également très vive.

Nicolas de Myre aurait sauvé 3 soldats d’où la légende qui a transformé ceux-ci en 3 enfants :

la légende

La légende du Saint Nicolas raconte que, dans la région de Lorraine, entre Nancy et Metz, l’hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière filtrant des fenêtres d’une maison, ils s’approchèrent et frappèrent à la porte.

L’homme qui leur ouvrit, Pierre Lenoir, boucher de son état, accepta de leur donner l’hospitalité pour la nuit. En fait, sitôt les enfants entrés, il les tua, puis à l’aide de son grand couteau, les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans son saloir (un grand baquet empli de sel) et en faire du petit salé.

Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L’homme, n’osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu’il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au-dessus du saloir, reconstituant et ressuscitant ainsi les trois enfants.

Saint Nicolas enchaîna le boucher à son âne et le garda auprès de lui pour le punir. Il devint le père Fouettard, être mauvais, dont le rôle est de réprimander les enfants désobéissants, fort de son caractère violent et irascible. Toujours vêtu de noir, caché sous une cagoule et une épaisse barbe noire, il incarne tout l’opposé de Saint Nicolas, qui arbore une belle barbe blanche, des vêtements colorés d’évêque (mauve et blanc, avec une crosse, dorée à l’origine, puis rouge et blanche, ce qui le rapproche du Père Noël actuel (Saint Nikolaus devint Santa Klaus)), et donne toujours l’image d’une personne bienveillante.

Le Père Fouettard, apparu en Alsace au XVI siècle, est aussi appelé Croque-Mitaine.

Il y a d’autres interprétations de son personnage :

Selon la légende alsacienne, le père fouettard serait inspiré d’un seigneur ayant réellement existé au Moyen-âge à Wissembourg. : Le sanguinaire seigneur Hans von Trotha.

A Metz, on raconte que ce serait en réalité Charles Quint qui aurait en 1552 assiégé la ville.

Et, bien sûr, on confectionne des biscuits en pain d’épices  à l’occasion de cette fête.

E , muet ou pas

Maîtresse d’école donc. À l’extrême Nord de la France .
Mais j’avais ….l’accent du Midi !! Très prononcé.

Et je me suis très vite rendu compte que mon accent était responsable des fautes d’orthographe dans les dictées de mes jeunes élèves !!

Il était urgent de m’en débarrasser et il m’a fallu trois mois d’efforts quotidiens pour y parvenir.

Dans les années 70/80, les classes primaires et les dictées ressemblaient encore à ces images, surtout dans les petits villages où j’enseignais :

L’accent du Midi

En effet, d’aucuns trouvent cet accent « charmant, chantant, avec un goût de vacances et de soleil ». Sans doute.

Mais 

En français, certaines fins de mots, notamment le « e » final, ne se prononcent pas. 

Dans le Sud de la France, c’est différent ! Les gens du Sud prononcent fortement  le « E muet «  .

Par ailleurs, ils allongent les syllabes ,et insistent tellement sur certaines consonnes finales que l’on entend un « e » ..

Ainsi, par ex., le mot ‘’ travail  » s’entend « travaille » et c’est l’une des premières fautes faites par mes petits élèves à cause de moi !

Aujourd’hui, je commence toujours mes cours de fle (français langue étrangère) par des exercices de prononciation, car c’est essentiel pour communiquer.

  • l’accent du Midi: Southern french
  • D’aucuns = certains : some people
  • E Muet(te) =  E silent
  • Je me suis rendu compte = se rendre compte : to realise

À bientôt,dans 15 jours 🦋🌺…..

La Bourgogne

Elle comprend 4 départements et une capitale, Dijon

Et Semur-en-Auxois se trouve en côte d’or.

Accessible en 1heure de Paris-Gare de Lyon ou 1h15 de l’aéroport CDG.

Sans arrêt jusqu’à MONTBARD, où je viens vous chercher.

Pourquoi ce nom : la Côte d’Or ?

Peut-être pour ses couleurs au printemps ?

Où se trouve la Bourgogne en France 🇫🇷 ?

 Nous découvrirons l’Histoire de la Bourgogne , ses vins, sa cuisine, ses nombreux monuments historiques et ses paysages.

  À très bientôt !! 🐌🐌🐌….

Même un chemin de mille lieues……

À l’aune d’aujourd’hui, mon pas fut ..minuscule. 

Mais un grand bond dans le passé car ma première contrée « étrangère  » fut Verdun !!😂

Étrangère en effet pour la jeune provençale que j’étais et « à mille lieues du lieu de ma naissance ».

Imaginez un instant un monde sans téléphone : c’était celui de ma jeunesse. (dans les années 75, 1 français sur 7 en possédait un ).

J’étais folle de joie : à 18 ans, j’étais libre,indépendante et dans un pays de neige !

À ce moment-là, il était possible d’être institutrice remplaçante avec un simple baccalauréat et j’avais facilement obtenu un poste dans cette région du Nord-Est, très peu prisée. De lycéenne , je devenais « maîtresse d’école », responsable de classes uniques dans les petites villages alentour.

Tout m’étonnait, m’émerveillait, m’enthousiasmait :

Le splendide appartement de cette vieille dame qui me louait une chambre et qui ,au fil des soirées passées ensemble, me fit comprendre ces guerres dont je n’en connaissais que chiffres sur papier, sujet possible d’examen..

Elle me parla de ce fils unique jamais revenu, de ce mari torturé pour avoir résisté, de ces deuils impossible à faire tant ils étaient l’inique conséquence d’une impossible barbarie.

Elle était juive.

Mais elle me fit partager également son immense culture : j’étais une gamine instruite, j’avais étudié le latin, le grec, la littérature,la philosophie, elle me fit découvrir les émotions de l’Art, elle me raconta la Peinture et la Musique.

Elle était pianiste

  Elle  me fit grandir…

La suite dans 15 jours …🦋🌺

  • J’utilise le passé simple et vous devez le connaître pour lire .En effet, même les romans les plus ordinaires, comme les policiers, l’utilisent toujours.                                                                                                                  Je vous l’expliquerai une prochaine fois.
  • à l’aune de  : by reference to 

L’aune était le nom donné à un bâton servant d’outil de mesure des tissus, jusqu’en 1834.

De là, l’expression « à l’aune de  » =  Par rapport à, en fonction de

mesurer, juger à l’aune de…

  • « À mille lieues du lieu de ma naissance  » de Blaise Cendrars, poète -écrivain, dans  » la prose du Transsibérien « . Une lecture qui influença ma vie..

L’arrivée à Semur-en-Auxois

En voiture, elle s’effectue par le pont Joly. Ce pont de pierre, construit à la fin du XVIIIè siècle, a permis de désenclaver la ville située au creux d’un méandre de la rivière Armançon, et d’en faciliter l’accès. L’ancienne entrée de la ville s’effectuait par la rue passant sous la Tour de l’Orle d’Or, construite au Moyen Age, et qui se dresse majestueuse au sommet de la ville. Il fallait emprunter l’ancien Pont des Minimes et payer l’Octroi, l’impôt sur les marchandises. Aujourd’hui c’est gratuit, alors gravissons la rue qui nous mène au centre de la ville, et remontons le temps…

Sur le Pont de Semur…

Semur-en-Auxois, vue sur le Pont des Minimes, l’ancien pont d’accès à la ville.

devant le Couvent des Minimes, construit en 1610, 

Dans lequel

vous étudierez le français avec moi et vous détendrez dans son immense jardin en espaliers.

 La légende d’Hercule à Semur-en-Auxois

Semur-en-Auxois se dresse sur un éperon rocheux de granit rose, résurgence du massif granitique du Morvan tout proche, dominant la vallée de l’Armançon. La légende veut que la ville ait été fondée par le héros mythologique Hercule, qui aurait creusé la roche à mains nues ! En effet, la position dominante du lieu en fait un site naturellement défensif très tôt investi par les hommes ! Occupé dès le néolithique, le site fut délaissé à l’époque gallo-romaine au profit du plateau d’Alésia tout proche. Il fallut attendre le Vè siècle pour que la vie y revienne et qu’une première chapelle soit construite.

Sine Muros

Le nom de Semur-en-Auxois provient de sine muros, qui signifie « vieille muraille » puisqu’une enceinte y fut dressée dés 722 pour protéger le castrum (ville fortifiée). Le plan de la ville prend la forme d’un huit. Le point de rencontre des deux boucles est occupé par le donjon qui défendait l’accès au castrum, situé sur la pointe de l’éperon rocheux, cœur politique et religieux de la cité. L’autre boucle est appelé Bourg Notre-Dame, c’était le cœur des activités économiques et le lieu de résidence et de travail des commerçants, entouré plus tard d’une seconde enceinte.

La suite dans 2 semaines 🦋🦋……