“La langue française est un trésor humaniste dont chacun peut s’emparer..”

Magie de la langue française ! 

“C’est un patrimoine de l’humanité, qui n’est pas réservé au seul locuteur français. 
C’est ça qui est formidable dans une langue. Ce n’est la propriété de personne” Akira MIZUBAYASHI

Mais elle peut être une véritable casse-tête lorsque l’on ne la maîtrise pas complètement…
même pour les francophones 😉

En voici quelques exemples:

Jeux de mots 

Les problèmes des boulangers sont croissants. 
Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak, les éleveurs de volailles se font plumer, les éleveurs de chiens sont aux abois, les pêcheurs haussent le ton ! Et bien sûr, les céréaliers sont “sur la paille”. 
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression, les viticulteurs trinquent . 
Heureusement, les électriciens résistent. Mais pour les couvreurs, c’est la tuile et certains plombiers prennent carrément la fuite. Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent, dans l’espoir que la direction fasse marche arrière. 
Chez EDF, les syndicats sont sous tension, mais la direction ne semble pas au courant. 
Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare, alors … 
Les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour. 
Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied, les croupiers jouent le tout pour le tout, les dessinateurs font grise mine, les militaires partent en retraite, les imprimeurs dépriment et les météorologistes sont en dépression.

C’est vraiment une mauvaise passe et cerise sur le gâteau, même les maisons sont closes. 

Homographes: même prononciation et sens différent

  • • Je ne pense pas qu’il faille relever la faille de son raisonnement.
  • • Le mousse gratte la mousse de la coque.
  • • Tu joues avec ses joues.
  • • Un avocat mange un avocat.
  • • Un bleu s’est fait un bleu.
  • • Rose arrose la rose rose.
  • Je vais d’abord te dire qu’il est d’abord agréable.
  • • On ne badine pas avec une badine.
  • • À Calais, je calais ma voiture.
  • • Cette dame dame le sol.

📕📘  À bientôt !…✍️✍️


“Je ne puis regarder une feuille d’arbre sans être écrasé par l’univers ” V.Hugo

J’observe avec émerveillement et gourmandise la renaissance des feuilles du cerisier de mon jardin.

Gourmandise, en effet, car j’en cueillerai quelques-unes pour fabriquer un délicieux apéritif, dont je vous confie la recette.

Tout d’abord, vous devez vous procurer une dame-jeanne :

Quel nom étrange dont vous trouverez l’origine sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Dame-jeanne

Moi, je préfère la légende 

Chassée de son royaume de Naples, la Reine Jeanne vint se réfugier en 1347 dans son comté de Provence en passant par la route de Grasse à Draguignan
Surprise par un violent orage, on lui recommanda de chercher refuge en la demeure d’un gentilhomme verrier, au hameau de « Saint Paul la Galline Grasse ».
Après y avoir passé la nuit, la reine désira visiter les ateliers dans lesquels son hôte fabriquait ses flacons.
Un peu troublé, le verrier souffla si fort dans le mors de sa canne, que la bouteille en cours devint énorme, faisant l’admiration de tous de par sa contenance de plusieurs dizaines de litres. Il décida d’en lancer la commercialisation et baptisa le modèle “Reine Jeanne“, en l’honneur de son inspiratrice. 

La souveraine aurait alors suggéré de préférer le nom de « Dame Jeanne ». 
Pour protéger sa bouteille, le verrier l’habilla d’une clisse en osier.

*****************

Recette du Vin de feuilles de cerises (pour 6 bouteilles)

  • 300 belles feuilles de cerisier, cueillies fin juin
  • 900g sucre en poudre 
  • 6 l de vin blanc
  • 60cl d’armagnac ou cognac
  • 2 gousses de vanille ouvertes

Le tout dans une dame-jeanne, exposée à la lumière, minimum 45 jours ( je laisse ~ 3 mois..).
Ne pas mettre de bouchon, seulement une mousseline qui laissera passer l’air mais pas la poussière.
Remuer de temps en temps pour bien dissoudre le sucre.
Filtrer et mettre en bouteilles stérilisées. 
À l’abri de la lumière,se conserve plusieurs années.

À bientôt…🥂🍸🍒🍃

Le sel de la vie au prix de la sueur et du danger 

“Le visible ouvre sur l’invisible“.  Anaxagore de Clazomènes

L’inspiration s’étant momentanément évaporée sous l’action des événements troublants qui perturbent notre monde,
je vous propose de découvrir les fabuleuses photos et les textes d’une incroyable richesse littéraire qui les accompagnent de :

Jean-Loup De SAUVERZAC, Mon ami le photographe poète du Sel, Infatigable, il parcourt le monde à la recherche du sel.

“Dans l’Athanor de la matière, chaque forme émergée du chaos se souvenant de sa naissance s’interroge sur ses devenirs et rêve à d’autres transmutations. Car la matière est vivante, et toutes ses formes sont les éphémères instantanés d’une tension, d’un mouvement perpétuel de la nature animé par le souffle de l’Anima Mundi. Ces formes, d’apparences ordinaires et inertes, offrent à celui qui sait les regarder la révélation de leurs visages énigmatiques, de leurs danses oniriques, de leurs mystérieuses écritures.”

Je vous laisse parcourir son blog pour découvrir la beauté de ses photos et de ses textes ..

http://sauverzac-photographie.over-blog.com

“Dans les étendues sauvages au long des côtes sauvages du sud Maroc, les ramasseurs de sel récoltent cette substance naturelle qui leur assure de maigres revenus au prix d’un labeur harassant et souvent dangereux. Au gré des marées la mer dépose des nappes successives d’eau salée qui s’évaporent sous l’action du vent et de la chaleur en laissant des croûtes de selqui souvent recouvrent des zones de sables mouvants. Si la croûte de sel durci cède sous les pieds d’un malchanceux c’est une mort lente et horrible qui l’attend. Heureusement ces hommes connaissent par expérience la nature sauvage des lieux de leur récolte et ils savent se méfier de ces pièges.”

“In the wilderness along the wild coast of southern Morocco, the salt gatherers harvest thisnatural substance that ensures their meager incomes at the cost of exhausting and often dangerous work. The tides of the sea deposited successive layers of salt water that evaporate under the action of wind and heat leaving salt crusts that often cover areas of quicksand. If thecrust of hardened salt craks under feet a slow and horrible death that awaits the unlucky. Fortunately these men know from experience the wild places of their harvest and they know be wary of these traps.”

À bientôt…❤️🌹