« Ce qui conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément » Boileau

Selon l’étude, 73% des recruteurs écartent des candidats à cause de leurs lacunes à l’écrit en français, et 80% pour des difficultés à l’oral. Huit recruteurs sur dix font du niveau de français une compétence fondamentale. Plus encore avec le… Continuer la lecture